Je dois contrôler

Je doute beaucoup et dois continuellement contrôler que tout vas bien. Même si quelque part je sais que tout vas bien, j’ai le besoin irrépressible de vérifier pour calmer mon angoisse.

Si vous souffrez de tels symptômes, il est possible que vous souffriez d’un trouble obsessionnel-compulsif. La peur de faire du mal aux autres, d’être contaminé, qu’il arrive un accident est si intense qu’elle échappe à votre raisonnement rationnel et vous oblige à agir pour éviter qu’un malheur ne se produise.

Vous pouvez avoir des tactiques pour éviter les germes pouvant déclencher une maladie, vérifier encore et encore que tout soit éteint ou fermé, vous assurer que tout soit bien droit et en ordre, regarder ou demander qu’il ne s’est rien produit de grave par votre faute, passer en revue des phrases dans votre tête ou accomplir des rituels pour exorciser un malheur potentiel... Tout ça vous épuise et prend un temps considérable dans votre journée.

Comme souvent, un effet cercle vicieux se met en place et il en faut toujours plus pour calmer l’angoisse.

La thérapie pour aller mieux consiste à casser ce cercle vicieux. On diminue petit à petit la peur en y faisant face à un rythme qui nous convient. On essaie aussi d’identifier les éléments qui nous fragilisent dans notre vie et vont faire flamber ce doute qui nous assaille.

 

Curseur de QI

Haut potentiel intellectuel, enfin un point de vue documenté !

Un regard qui apporte de la nuance Les échos se sont penchés sur la prise de position de Franck Ramus directeur de recherche …