Pourquoi commencer un suivi?

Plusieurs raisons peuvent amener à demander de l’aide à un thérapeute. Le plus souvent les demandes sont liées au ressenti d’une souffrance psychique importante. La cause de cette souffrance diffère beaucoup d’une personne à l’autre. Il peut s’agir d’événements de vie difficiles (traumatisme suite à une agression ou un accident, deuil, faillite, mobbing), de maladie psychique, de difficulté à accepter certains aspects de soi-même que ce soit son corps ou sa manière d’être. Parfois on démarre une thérapie pour mieux se connaitre et comprendre notre fonctionnement quotidien ou dans un contexte donnée. On parlera alors de développement personnel.

Parfois un parcours plus difficile ou des accidents peuvent demander des aménagements. C’est le cas des personnes qui souffrent de lésions cérébrales ou de troubles développementaux. Ces aspects peuvent interagir avec les autres troubles et venir les aggraver. Dans ce cas le thérapeute aménage le cadre afin de s’assurer que son patient puisse pleinement profiter de la thérapie. Il essaie aussi au mieux de comprendre et traiter les interactions entre les différentes difficultés rencontrées par son patient.

Maladies psychiques :

  • Peur de rencontrer d’autres personnes, de se retrouver dans un lieu sans sortie facilement accessible, crises d’angoisses qui entrainent des difficultés à respirer et/ou des maux de ventre… (Troubles anxieux)
  • Idées envahissantes et besoin de s’assurer que rien de mal ne risque d’arriver (Troubles Obsessionnels-Compulsifs)
  • Envie de ne rien faire, idées noires, tristesse, perte de confiance en soi et en l’avenir, humeur qui passent d’un extrême à l’autre… (Troubles de l’humeur)
  • Difficultés à gérer la nourriture, tendance à manger en très grande quantité ou à éviter de manger… (Troubles alimentaires)
  • Difficulté à s’arrêter consommer de l’alcool ou d’autres substances, difficultés à s’arrêter d’aller sur internet, de jouer à des jeux d’argent… (Addictions)
  • Entendre, ressentir ou voire des choses que les autres ne perçoivent pas, avoir l’impression qu’on vous veut du mal malgré l’assurance que vous ne risquez rien… (Troubles psychotiques)

Curseur de QI

Haut potentiel intellectuel, enfin un point de vue documenté !

Un regard qui apporte de la nuance Les échos se sont penchés sur la prise de position de Franck Ramus directeur de recherche …